Archives de catégorie : Information

2019- Proposition transports sur la métropole

Le 14 novembre 2019, le réseau associatif FNE13,
NOSTERPACA et RAMDAM ont transmis leur contribution à la version 0 du Plan de Déplacement Urbain métropolitain.

Les grandes lignes de ce documents sont les suivantes:

échéancier et le financement

  • Le plan actuel propose la date de 2030 pour l’essentiel des actions (86%) et de leurs dépenses associées.
  • le collectif juge cette date trop lointaine et les étapes intermédiaires non définies

transport collectif

Nous demandons la réalisation d’un véritable Réseau Express Métropolitain s’appuyant sur les corridors ferroviaires en assurant des dessertes diamétralisées entre les territoires, avec notamment :

  • une ligne Pertuis – Aix – La Blancarde – Aubagne – La Bouilladisse
  • une ligne Salon – St-Louis – Marseille (La Blancarde ou St-Charles à terme) – Aubagne – La Ciotat
  • une ligne Miramas – Martigues – St-André – Belle-de-Mai – St-Charles
  • réouverture de la ligne ferroviaire Aix-Rognac et ajouts d’arrêts
  • à Aix, mise en place d’un BHNS entre la rotonde et le parc relais jean pierre
  • prolongation des lignes de métro et tramway a Marseille
    • T2 de la blancarde à bonneveine en passant pas Rabatau et la plage
    • T2 prolongé jusqu’au pole d’échange de la gare saint Antoine
    • mise en place d’un télécabine pour relier l’hôpital nord ( tramway trop couteux par les ruelles)
  • desserte cadencée y compris la nuit et le weekend sur tout le territoire de la métropole
  • Modernisation de la gare saint Charles sans attendre la construction de la future ligne LN PCA en direction de Nice

    Projets routiers
  • L’arrêt des nouveau projets routiers structurant car ils entrainent l’augmentation du trafic voiture alors que le réseau est saturé

mobilités actives

Nous notons avec satisfaction que les axes vélos structurants prévus répondent à des critères dont une vitesse moyenne de 15 à 20 km/h.

Nous demandons

  • l’élaboration d’un plan piétons métropolitain
  • le principe de la zone 30 généralisée en centre-ville est une très bonne nouvelle
  • il convient de faire mention des autres mesures légales et réglementaires permettant de favoriser les déplacements à vélo : matérialisation des double-sens cyclables, signalisation tourne-à droite/tout-droit aux feux,

Le réseau associatif est prêt à contribuer à l’élaboration du guide technique dont le PDU fait mention et qui doit aider les collectivités à réaliser les aménagements. Ces contributions sont déjà effectives depuis de nombreuses années de la part du réseau associatif et notamment “action velo” / RAMDAM sur la partie vélo.

Le document original est disponible ici

Merci de nous suivre sur:
error

Le vélo dans tous ses états

Venez nombreux aux rencontres de RAMDAM *

*(Rassemblement d’associations pour les modes de déplacements
alternatifs dans la métropole Aix-Marseille-Provence)

Le vélo dans tous ses états
Quelle place pour le vélo dans la Métropole et le département ?
Vendredi 22 mars 2019 de 10 h à 18 h 30


Au sein de la Cité des métiers, 4 rue des Consuls, Marseille, 13002, près du Vieux-Port


Au sein de la Cité des métiers, 4 rue des Consuls, Marseille, 13002, près du Vieux-Port


inscription gratuite : associationramdam@gmail.com


Notre volonté :
Voir enfin le système global vélo être mis en oeuvre d’une façon planifiée avec un financement pérenne sur le territoire de la métropole et du département 13
Déroulé et intervenants à lire sure le lien ci dessous

Merci de nous suivre sur:
error

PDU metropole Aix marseille

la Métropole s’est engagée en Décembre 2017 dans l’élaboration de son plan de déplacement urbain (PDU) en cohérence avec les grandes orientations de l’Agenda de la mobilité métropolitaine, adopté en 2016.

Planning de l’agenda mobilité voté en 2016 par la métropole

L’etat des lieux des mobilité sur la métropole aix marseille ( incluant aubagne et la vallée de l’huveaune) est décrit dans l’image ci dessous pour 2017.

Vous pouvez participer ici à la consultation .

Continuer la lecture de PDU metropole Aix marseille
Merci de nous suivre sur:
error

Ligne voie verte des Berges de l’Huveaune : liaison entre Marseille et Aubagne par les Berges de l’Huveaune, (dès 2020). 


Voilà une bonne nouvelle pour Marseille et pour Aubagne qui présage l’amorce d’une dynamique pro-vélo à l’instar de la plupart des villes françaises et européennes qui devrait permettre d’améliorer le quotidien des habitants de la métropole. Une Ligne voie verte velo entre Marseille et à terme Aubagne par les Berges de l’Huveaune, devrait etre mise en place dès 2020 sur 13 km .

Pour plus de détail sur l’agenda mobilité vous pouvez lire l’article de GO met.

Piste cyclable deroulable (Action velo à marseille)
Merci de nous suivre sur:
error

le Baromètre des villes cyclables

Extrait de la présentation de l’étude sur la qualité cyclable des villes françaises.:

Avec plus de 113 000 réponses, le Baromètre des villes cyclables est la plus grande enquête jamais menée en France auprès des usagers du vélo, et la 2e d’Europe.

Cette enquête sur le vélo constitue la plus large contribution citoyenne aux Assises de la mobilité. Les résultats montrent que les Françaises et les Français attendent du gouvernement une politique pro-vélo ambitieuse pour accélérer la transition des mobilités.

 

La Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et ses partenaires ont lancé cette année le premier Baromètre des villes cyclables : “Parlons Vélo”. Les 113 009 réponses obtenues montrent le formidable besoin des cyclistes de s’exprimer sur leurs conditions de circulation à vélo, qui doivent être fortement améliorées.

L’enquête est visible sur le site “parlons velo”.

3 habitant sur 1000 ont répondus concernant Aubagne, ce qui est mieux que Marseille et la Ciotat  mais bien insuffisant et certainement en deçà de l’intérêt réel que les habitants portent sur la question de la mobilité.

 

cette question handicape nombres d’habitants au quotidien que ce soit

  • d’un point de vue pratique (bouchons, parking…) 
  • ou concernant le confort de vie ( nuisance sonores de la voiture, pollution…).

Il est certain que l’impact d’une plus grande circulation à vélo bénéficiera aussi aux automobilistes ( qui parfois sont aussi cyclistes !).

Au niveau national l’enquête montre bien que les principaux freins à la pratique du vélo sont liés aux infrastructures qui permettent une circulation facile et sécurisée.

L’infographie suivante montre ce que les français font de leur vélo :

Les résultats par ville seront publiés le 16 mars 2018 lors du congrès annuel de la FUB qui se tiendra à Lyon.

A suivre!

Merci de nous suivre sur:
error

Enquete sur le velo à aubagne et ailleurs

Désappointé qu’il n’y ait toujours pas d’aménagement cyclable à Aubagne !!
Nous avons besoin de vos ressentis pour faire remonter l’info.
La FUB met à disposition un court QUESTIONNAIRE QUI CIBLE LA COMMUNE OÙ VOUS ROULEZ LE PLUS SOUVENT et vous donne l’opportunité de vous exprimer à ce sujet (qualité du réseau cyclable, confort de la
conduite à vélo…).Pour que les résultats soient publiés, il faut au minimum 50 réponses par commune.
Plus il y aura de participant (sur Aubagne pour parler de la ville qui nous intéresse), plus l’enquête aura de poids.

=> si vous avez envie de vous exprimer, n’hésitez pas à donner votre avis :
https://www.parlons-velo.fr/barometre-cyclabilite [1]

Links:
——
[1] https://www.parlons-velo.fr/barometre-cyclabilite

Merci de nous suivre sur:
error

Manifeste des sans-voie « irresponsables »

Manifeste à l’initiative de vélorution.org

Des centaines de milliers de cyclistes roulent au quotidien dans les rues des villes de France. Elles et ils le font dans des conditions dangereuses parce que, avec le soutien des pouvoirs publics et au mépris des usagėr·e·s de la voirie les plus vulnérables, les véhicules motorisés se sont accaparé l’espace public (Pourtant, plus il y a de cyclistes dans une ville, plus cette ville est agréable pour toutes et tous).

Alors oui, pour essayer de devancer la meute motorisée (son bruit, ses gaz mortels…), il arrive aux cyclistes de passer au rouge.
Et oui, il leur arrive aussi de prendre un sens interdit, parce qu’il est moins dangereux de croiser un scooter, une moto ou une voiture que de se faire doubler par eux.
Et oui encore, elles et ils roulent parfois sur les trottoirs pour fuir le tohu-bohu et la pollution.

  • Je déclare être l’un·e de ces cyclistes : illégal·le mais légitime.
  • Je déclare avoir brûlé un feu, avoir pris un sens interdit, avoir roulé au pas sur un trottoir pour échapper à l’asphyxie.
  • Je déclare que, pour ma sécurité et en toute sécurité, je continuerai à le faire, dans le respect absolu des piétons et sans gêner les autres usagers, tant que n’aura pas été complètement mis en place le code de la rue que nous réclamons.
  • Je déclare également rejeter la contrainte d’avoir à me protéger moi-même de la violence motorisée par un casque ou un gilet fluo, et d’accréditer ainsi l’idée que se déplacer à vélo est dangereux en soi.
  • Je comprends que ma pratique cycliste puisse déplaire, mais je refuse de suivre à la lettre un code de la route qui n’a été conçu que pour faciliter la prolifération des véhicules motorisés.

J’invite tou·te·s les usagėr·e·s à débattre sereinement des règles d’un espace public réinventé, apaisé et libéré de l’emprise mortifère de la puissance, de la vitesse et de la pollution. En attendant, j’estime que la responsabilité de la violence routière et des mort·e·s par la pollution doit être imputée aux véhicules motorisés et non aux victimes. Les scooters, motos et voitures sont indésirables en ville car ce sont eux la source de tous les dangers. Leur disparition est souhaitable en même temps que toute la signalisation et les règles qui ont été conçues pour eux et à cause d’eux mais qui sont inutiles aux autres modes de déplacement. Pour commencer, les pouvoirs publics doivent abaisser partout les seuils de vitesse maximale, agir pour rendre la ville respirable et mettre fin à la fausse concurrence entre le vélo, la marche à pied et les autres modes de déplacements actifs.

J’appelle tou·te·s les cyclistes à signer ce manifeste et à rejoindre la vélorution. C’est tou·te·s ensemble que nous réinventerons nos villes et reprendrons en main notre avenir !

Je signe.

 

Merci de nous suivre sur:
error